JEU DU MONDE ​/​ 1991 - 2019 ~ un choix de compositions de musiques concrètes…

by Lionel Marchetti

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    You will download the original CD master in 44khz/16bits
    Purchasable with gift card

      €23 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.

about

--- 2019 ----


JEU DU MONDE

« De l'irréel, conduit moi au réel. »
Bhagavad-Gita


6CD BOXSET AVAILABLE HERE - limited edition : www.sonoris.org


Un choix de 28 musiques concrètes (1991-2018)

…« Jeu du monde » is a collection of 28 musique concrète pieces which spreads over more than six hours of music…

…la nuit, le feu, le jour, la mort
jusqu'au gouffre glacial de l'océan de la fertilité…

Each CD has been designed as an audio film which tells a full story

Textes de : Denis Boyer, Régis Poulet, Frédéric Neyrat, Yann Leblanc et Lionel Marchetti


Photographies originales de Adèle Marchetti et Bruno Roche

---

JEU DU MONDE

CD1 / INFERNO :
Psychopompos (piège à fantômes) - Nuit, insectes, orage… - Near death experience - Inferno

CD2 / LE TEMPS QUI EST LÀ :
Mohave desert - Une série de reflets - Vent et racines… - Hr osiris 7c - Time is time…

CD3 / LE CERVEAU :
Pétrole 42 - Proteus - Le cerveau - L’infini - L’incendie

CD4 / NATURA MORTA :
Psalmus (omnis spiritus laudet dominum) - Natura morta - La jetée… - A short story

CD5 / ÉOLE (VENTS SOLAIRE ET NUIT DU SUJET) :
TSF radio study - Labyrinthe, serpent… - 11 Têtes… - Space abstraction - Éole (vents solaires)

CD6 / OCEAN DE LA FERTILITÉ :
Penombra - Surface, support - Contact - Brouillard électromagnétique - Océan (de la fertilité)

---

Recueil de 6 CD, avec plus d'une vingtaine de compositions, pour plus de 6 heures de musiques. Chaque CD est conçu comme un film sonore, un récit complet - un grand geste - alors même que chaque composition possède aussi son autonomie puisque on y retrouvera des œuvres comme L'incendie, Natura morta ou Paslmus (déjà éditées mais depuis longtemps épuisées) mais surtout des inédits comme par exemple Mohave desert, La jetée, L'infini, Proteus, Psychopompos (piège à fantômes), 11 têtes, Time is time ou encore HRosiris7C, une pièce de jeunesse composée en 1991, pour ne citer que quelques titres…

L'immense palette sonore au sein de laquelle puise toutes ces musiques concrètes, à la facture oscillant entre texture électronique précise et cisaillante, une multiplicité de synthétiseurs et autres manipulations tant analogiques que numériques, le tout parfois associé à un instrumentarium usant de percussions, samplers lowfi, radios à lampe & ondes courtes, chant, piano préparé et, bien, sûr toute la palette des sons du monde (captations microphoniques dans divers milieux…) nous fait circuler, jusqu'à l'immersion, dans un univers complexe, plein, tour à tour calme ou dangereux, ici rassurant, là peuplé de failles, jusqu'à ce qu'on éprouve une sensation de géographie sonore où l'imaginaire acoustique se mue en une réalité visuelle presque tangible, à l'équilibre sur le fil du temps et jouissant de la matière et ses diversités : le désert, la haute atmosphère — l'homme — la nuit, le feu, le jour, la mort, jusqu'à ce que l'on se fonde dans le gouffre glacial, immense, de l'espace océanique…

Quelques exemples : du détail de la roche, du sable et du vent dans Mohave desert jusqu'à cette annonce d'une musique pour une exoplanète imaginaire, en passant par une tempête de particules (Éole - vents solaires) provenant, dirait-on, et tout autant, des régions les plus lointaines de notre galaxie…
De cet espace de quiétude naturelle, nocturne, sourdement orageux cependant (cette fois-ci nous sommes sur Terre : Nuit, insectes, orage…) relayé par une improbable cérémonie chamanique (Psychopommos - piège à fantômes) semblant nous souffler à l'oreille l'enfer d'un moi exigu, accompagné de cette sauvagerie du feu où l'illusion devient le labyrinthe des pensées les plus vives et les plus contradictoires…
D'un chant à l'allure mystique (profondément iconoclaste cependant : Psalmus) soulevant les strates de notre conscience multiple comme si la muse intérieure du compositeur balayait tant la culture du monde que ses diverses symboliques et ce, en regard de forces instinctives, naturelles (Contact) mais aussi phénoménales…
De l'infiniment petit d'un poste à galène grésillant et déréglé (TSF radio study) d'où émergent les voix folles d'un autre siècle, pour hélas croiser le chemin infernal des trains de la mort (INFERNO) qui conduirent le siècle passé jusque dans l'abîme…

…alors même que pour finir, le tout disparaît dans les lames et les vagues océaniques d'un océan gigantesque sous titré justement : de la fertilité…

On notera la présence de Yôko Higashi sur de nombreuses compositions mais aussi, ici et là, de Seijiro Murayama ou encore Sébastien Églème, Isabelle Duthoit, Patrick Charbonnier…

Le coffret est illustré par des photographies originales de Adèle Marchetti, le livret par des photographies de Bruno Roche et du compositeur ; l'ensemble est présenté par Denis Boyer et offre un livret de 32 pages avec des textes originaux de Régis Poulet, Frédéric Neyrat, Yann Leblanc, tout un choix subtil de poèmes du monde et de notes de travail du compositeur…

---

« Jeu du monde » is a collection of 28 musique concrète pieces which spreads over more than six hours of music.

Each CD has been designed as an audio film which tells a full story.

The box set includes previously released works which have long been unavailable, reworked versions of digital releases, as well as unreleased pieces especially composed for this occasion.

With the use of a complex sound palette ( synthesizers, analog and digital manipulation, percussion, low fidelity samplers, radios, Revox, vocals, prepared piano, field recordings... ), Lionel Marchetti takes us through an audio landscape in which the acoustic imagination feeds on nature and its diversity: the desert, the upper atmosphere -mankind - night and day, fire, death, until we disappear into the ocean space...

Includes : 32 page booklet illustrated by Adèle Marchetti

Presentation texts by Denis Boyer, Régis Poulet, Frédéric Neyrat, Yann Leblanc and the composer himself.

Some compositions were co written with Yôko Higashi and Olivier Capparos. Seijiro Murayama, Sébastien Églème, Isabelle Duthoit, Patrick Charbonnier are also featured.

---

Press / Boomkat Product Review :

"Contemporary concrète artist Lionel Marchetti plays the world as an instrument in ‘Jeu De Monde’, a marvellous 6 hour suite of 20 multifaceted compositions giving voice to nature in strange, hyperreal ways, and sure to light up followers of Pierre Henry, Bernard Parmegiani, and Michel Chion. Incredible, absorbing listening.

Drawn from long unavailable editions, reworks and previously unreleased pieces realised between 1991-2018, each CD has been designed as “an audio film which tells a full story” in a strong tradition of modern french art music. The set coincidentally marks 25 years since Marchetti’s first works in this field, since when he’s established himself among Europe’s foremost practitioners of the concrète style forged by PIerres Henry and Schaeffer some 40 years prior.

Using an intricate system of synths, analog and digital manipulation, percussion, low fidelity samplers, Revox tape, vocals, prepared piano and field recordings, Marchetti renders a series of audio images, or 3D tapestries that present the world familiar yet warped, emphasising its ephemeral aspects with particular attention paid to highlighting the dark matter or negative space that binds it all together.

It’s an absorbing, labyrinthine listening experience, invoking occult metaphysics with the opening chapter’s sequence between ‘Psychopomps (Piège À Fantômes)’, the viscera of ‘Near Death Experience’, and the canny use of samples of Whitehouse and Pierre henry in the escatological scope of ‘Inferno’, whereas the ‘Natura Morte’ section limns a phantasmic, dreamlike play of nature and body horror sounds, and the ‘Océan (de la fertilté)’ chapter feels like a transmission from J.G. Ballard’s drowned world, where cities have turned into mangroves and the air crackles with comms between psycho pirates and warring survivors of sea level rises.

For anyone with a vivid imagination, this boxset is roughly the same length but infinitely more entertaining than a Netflix gouch out. We definitely know which we’d prefer to do."

credits

released April 5, 2019

Cover : Adèle Marchetti

license

all rights reserved

tags

about

Lionel Marchetti France

Lionel Marchetti (1967) : compositeur français de musique concrète, acousmatique & improvisateur avec instruments électroniques divers

...ses compositions musicales sont considérées comme
un véritable cinéma pour l'oreille…

"Concret ou abstrait ? J'aime l'abstrait où subsiste un souvenir de substance, le concret qui s'affine aux frontières du vide." (K.White)
... more

contact / help

Contact Lionel Marchetti

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Lionel Marchetti recommends:

If you like Lionel Marchetti, you may also like: