La vie dans les bois / 2003 ~ composition de musique concrète

by Pascal Battus & Lionel Marchetti & Emmanuel Petit

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    ORIGINAL MASTER : 48Khz - 24 bits

     €5 EUR  or more

     

about

--- 2003 ---

« Et si tout était vrai ? »
Daniel Odier

-

La vie dans les bois

avec

Pascal Battus : guitare électrique
Emmanuel Petit : guitare électrique
Lionel Marchetti : électricité, électroniques, feedback, haut-parleurs
& composition concrète…

------

Cette composition de musique concrète
(mise en forme comme un documentaire sonore, pour une écoute acousmatique d'une durée de 40'05'')
a été réalisée en s'appuyant sur des improvisations
enregistrées dans la forêt primaire du château Le Richoux (Drôme)
le 17 juillet 2003, à la fin du jour
et à chaque fois, durant une performance de danse Butô
de Yôko Higashi

Production, composition concrète finale (à partir de plusieurs performances enregistrées), arrangements, tournage sonore, enregistrements et mixage : Lionel Marchetti / 2009 au Richoux
et dans les studios du compositeur

Version 2013

Peinture de la couverture (2010) : Dominique Lechec
…Terre d'ombre brûlée ; bleu de Ceruleum ; Jaune de Naples ; Blanc de Titane…

Remerciements à Bertrand Louis et à sa famille

Une première édition CD (légèrement différente) a été réalisée en 2012
chez Herbal International en Malaisie
- concrete disc 1201
herbalinternational.blogspot.fr Distribution en Europe : metamkine.com Mastering numérique 2014 : L.M.
Copyright : Pascal Battus / Emmanuel Petit / Lionel Marchetti / SACEM

Yôko Higashi - Butô dance
www.youtube.com/watch?v=_3yLZYx_bog ------------------------------

À propos de La vie dans les bois
par improv sphere (2012) :

« La vie dans les bois est une étrange pièce de 40 minutes enregistrée il y a presque dix ans à l'intérieur d'une forêt, pendant une performance butô de Yôko Higashi.
.../...
Cette pièce a quelque chose de très absorbant, figuratif, et de très concret. On y entend tout d'abord les sons de la forêt, principalement ses oiseaux mais quelque fois aussi le bruissement des arbres et le vent.
Puis le trio Battus/Marchetti/Petit commence à produire de longues nappes sonores, à jouer avec les sons de la forêt dans une forme de questions-réponses où les larsens peuvent prendre la forme d'un chant d'oiseau.
Une musique très axée sur l'ambiance et l'atmosphère, mais également sur la figuration, toute variation de la nappe servant surtout des buts imitatifs et imagés, ou servant de réponse au chant de la forêt; mais ne servant que rarement un but musical ou formel.

Une musique calme et contemplative, où les sons électriques dialoguent et communient avec les sons naturels. L'osmose n'a pas seulement lieu entre les musiciens (et la danseuse), mais également avec la forêt elle-même, qui tend à revivre sur ce disque par la réponse que le trio propose à sa vie sonore.
Une longue piste progressive, qui ne suit pas une montée linéaire, mais qui suit invariablement le cours de l'environnement, qui suit La vie dans les bois. Une progression calme et envoutante, poétique et sensible, minimale, patiente, et surtout, charmante.
Un bel exemple d'improvisation et d'interaction entre la musique et l'environnement. »
Improv sphere (2012)


--------------------------------------------------


Pascal Battus :
pbattus.free.fr/music.php Artiste sonore, improvisateur, compositeur Pascal Battus développe une pratique du son plus attentive au geste sonore, à l'écoute et à la situation qui les détermine qu'à un instrument défini : le pick-up de guitare (micro de guitare sans guitare), les surfaces rotatives, la guitare "environnée" (guitare électrique sur table + micro contact + objets divers + électronique), la percussion (objets amplifiés ou non), ...
Son travail est régulièrement diffusé sur les ondes internationales (France Musique, Resonance FM, ...)
Il a joué en Europe, Etats Unis d'Amerique, Canada, Asie, Moyen-Orient, Australie, ... en solo ou plus fréquemment avec d'autres musiciens.
Il travaille souvent avec des danseurs, des performeurs plasticiens (video, lumière, sculpture, ...).
Il réalise des Graphones (dessins sonores) et co-invente les Massages Sonores.
Ses disques sont édités chez Potlatch, Corpus Hermeticum, Amor Fati, Another Timbre, Cathnor, Organized Music From Thessaloniki, Herbal International...


--------------------------------------------------


Emmanuel Petit :

De mon cœur à ton cœur
Souffles d'éveils - méditations, poésie
demoncoeuratoncoeur.wordpress.com Passionné d’éveil : moine zen (20 ans de pratique dont dix avec maître Roland Rech, puis responsable d’enseignement dans un dojo) ;
études et pratiques approfondies de l’advaïta Védanta (notamment les enseignements de Ramana Maharshi)
&
des paroles et de la vie du Christ ;
rencontres avec Bernard Harmand et Denis Marie…
Bénévole humanitaire au diocèse de Lyon.

Emmanuel petit : "Je propose un équilibre entre un ancrage dans la tradition zen et la liberté de toute appartenance cléricale dans une aspiration à vivre et exprimer la réalité nue, simplement et librement, en phase le plus possible avec le monde tel qu’il est.

"Mon" éveil ? : juste être ici-maintenant. Éveil insaisissable, infini et pourtant réalisable à cet instant, à chaque instant, dans une pratique quotidienne du zen en assise et dans la vie sociale."

--------
PRESS, by Steve Pescott - www.thesoundprojector.com "La Vie Dans Les Bois (HERBAL INTERNATIONAL CONCRETE DISC 1201) is a document of a musical performance recorded in the open air near a castle in France. The players were Pascal Bathus and Emmanuel Petit with their electric guitars, Lionel Marchetti credited with “electricity”, and Yôko Higashi who performed a butoh dance during their music performance. Higashi has appeared on many records with Lionel Marchetti, but I didn’t know she was also an exponent of this post-war avant-garde Japanese dance artform which involves very slow movements and is, according to many of its practitioners, very elusive when it comes to definitions and meanings. Readers who enjoy improvised music may recall that Derek Bailey released a 1996 album Music and Dance, where he performed his guitar improvisations alongside Min Tanaka, a very prominent butoh dancer. Very coincidentally, Tanaka is the developer of a form of butoh he calls “Body Weather”, of which Sam Pettigrew above is also a subscriber. This isn’t to imply any relations between this CD and Pettigrew’s music, but La Vie Dans Les Bois is a compellingly mysterious piece of delicate interplay where for 50% of the time the guitars are barely recognisable as such, and all the performers only make an utterance when the occasion demands it. The recording also blends nicely with the distant sound of birdsong in the air. As with the Derek Bailey record, you may not be able to “hear” the sound of the dancer participating on the record, but Higashi’s work is still perceptible somehow, as it were appearing in the interstices of the music, shaping its contours. The creators clearly felt moved enough to include a landscape painting by Dominique Lechec as part of the package, and a few lines from a poem. "
Steve Pescott

--------------------------------------------------


Lionel Marchetti is a French composer of concrete music
an improviser (electronics, various analogic systems with modified speakers, REVOX reel-to-reel recorder…)
as well as a visual-sound artist, a writer and a poet

Whether his music is composed or improvised
the body has an important role (Lionel Marchetti danced with the university company Relyanse between 1986 and 1991)

To define his music, one can borrow Kenneth White’s saying :

« Concrete or abstract ?
I like abstraction where a memory of substance remains, concrete refined on the frontiers of emptiness. »
[free translation]

credits

released January 1, 2003

tags

license

all rights reserved

about

Lionel Marchetti Lyon, France

Lionel Marchetti (1967) : compositeur français de musique concrète, acousmatique & improvisateur expérimental avec instruments électroniques divers

...ses compositions musicales sont considérées comme
un véritable cinéma pour l'oreille…

"Concret ou abstrait ? J'aime l'abstrait où subsiste un souvenir de substance, le concret qui s'affine aux frontières du vide." (K.White)
... more

contact / help

Contact Lionel Marchetti

Streaming and
Download help