Les fleurs tombent / 2001 ~ poems

by Lionel Marchetti

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    ORIGINAL MASTER : 44Khz - 16 bits

      €2 EUR  or more

     

about

--- 2001 ---

« Même si nous le déplorons, les fleurs tombent
et les mauvaises herbes poussent. »
Dôgen Zenji

-

Les fleurs tombent

Poèmes de Lionel Marchetti (extraits de son ouvrage du même nom)
interprétés par Olivier Capparos
pour une écoute d'une durée de 9’20’’

Production, composition musicale, conception et réalisation sonore, enregistrements et tournages sonores dans les studios du compositeur et de l’INA/GRM : Lionel Marchetti – 2001

Une première édition CD de Les fleurs tombent à été réalisée en 2002 sur la compilation Vand’œuvre 0024, dirigée par Dominique Répécaud et le Studio du CCAM/Centre André Malraux – France

Remerciements : Emmanuel Petit, François Donato, Christian Zanési, INA-GRM

Mastering numérique 2014 : L.M.
Copyright : Lionel Marchetti/SACEM

Photographie de L.M. : Bruno Roche - 2015

Le livre de poème "Les fleurs tombent" (composé lui-même de trois "livres" pour une centaine de poèmes 1991/1999) est lisible intégralement sur La Revue des Ressources à cette adresse :
www.larevuedesressources.org/les-fleurs-tombent-3,2917.html


----------------------


Un poème extrait de Les fleurs tombent :


« 20. KATOWICE

Pologne — 1998

Levé 6h, matinée nue et givre encore
blancheur glaciale

J’ouvre la fenêtre de cet hôtel minable
cinq étages, seulement
au-dessus de la folie des hommes

En bas, journaux dégueulent
(tâches, gras, protections usagées)
quelques bouteilles, ici et là, déclinent l’histoire suante d’hier

Un samedi soir comme les autres

Alors même que dans la nuit
avec Olivier
nous échangions ces vers de Dante...

"Je vois bien que jamais notre intellect
ne s’assouvit, si ne l’éclaire le vrai
en dehors duquel aucun vrai n’a lieu"

... je repense à cette grosse fille, vulgaire, prostituée
con offert dans l’escalier de l’Ultravox Costa Rica
et je m’interroge. »

----------------------------------------


À propos de Les fleurs tombent :
« J’ai commencé à écrire quelques chansons puis rapidement des poèmes, à la fin des années 80, au moment où je m’essayais à la manipulation de mes premiers sons enregistrés avec un magnétophone quatre pistes à cassette.
Un carnet noir, relié, petit, transportable, offert un soir d’hiver lors d’un voyage en Écosse par mon ami Bruno Roche aura ensuite été l’un des véritables déclencheurs pour mon entrée en écriture et depuis, chaque matin, j’écris sur de tels carnets qui me suivent lors de mes pérégrinations.
Ma pratique est quotidienne, le plus souvent à la table d’un bar, en train, en bateau, en voyage...
Accompagné de quelques livres et d’un café serré, je m’attelle, le plus souvent, à une poésie condensée, fortement liée à l’observation du réel et au sein de laquelle, depuis quelques années, j’intègre parfois la lecture attentive de l’œuvre d’autre artistes (écrivains, peintres, cinéastes, musiciens) pour rejoindre, en une réponse élective, ce que je nomme parfois les poèmes d’ombre(s).
Les fleurs tombent (livre d’une centaine de poèmes, composé entre 1991-1999, souvent remanié depuis) est une série à l’allure documentaire liée à mes pérégrinations, hors des studios – hors de l’atelier des sons. Série construite en une dérive au jour le jour qui, comme une ode, se dessine au contact de ce qui, du monde, me laissera toujours sans voix.
Il existe une force inutile qui nous entoure.
Et c’est la rencontre avec cet inutile qui rend utile tout chemin poétique et de vie.
N’y a-t-il pas là un engagement - une chance - qui estime la déambulation sur notre Terre et s'y accorde ?
Le voyageur traverse le réel, qu’il aime et honore, comme le peintre (ou le musicien) désire rejoindre, au plus proche, les motifs qui le fascine.
Il y capte des forces, la panoplie de toutes ses couleurs, des êtres, des visages. La complexité du réel se compose d’autant de vagues déferlantes et vives, lorsque la lumière semble vivante, à portée de mains, ici et maintenant, mais altérée, parfois, c’est un fait, des affres de la pensée mouvante lorsque trop ardente, elle se plie (en une lucidité mesurée, cependant) à la férocité des êtres qui parfois frayent dans l'obscur.
Comment rendre le vivant et transmettre ?
Existe-t-il une langue simple, en deçà ou au-delà de l’abstrait trop construit - trop décidé - qui saurait offrir un contact véritable avec le jeu du Monde ?
Comment jouir de l’expérience - pleinement ?
Comment la laisser nous traverser et finalement l’exprimer sur la page, jusqu’à ce que la lecture elle-même, à son tour, devienne un éclair ?
Comment créer le trouble où iront se prendre les images ?
Chaque saison éclot - pousses intactes, bois vert, bientôt sec, pétales oubliés sur le sol.

Dôgen Zenji : « Même si nous le déplorons, les fleurs tombent et les mauvaises herbes poussent. »

Les fleurs tombent est une couronne de poèmes : entre pérégrination sensible, là-dehors, des collines jusqu’aux hauts plateaux glaciaires, en passant par La grande vallée pour, en définitive, depuis la splendeur des rivages, depuis l’aurore ou encore face à cet océan coloré d’un vert glacial, rejoindre les ports sombres et huileux de la cité humaine, là où le miroir se fendille, perd son tain, dégorge, puis finalement se brise dans un grand éclat de rire et de lumière. » L.M.

--------------------------------------------------


Lionel Marchetti is a French composer of concrete music
an improviser (electronics, various analogic systems with modified speakers, REVOX reel-to-reel recorder…)
as well as a visual-sound artist, a writer and a poet

Whether his music is composed or improvised
the body has an important role (Lionel Marchetti danced with the university company Relyanse between 1986 and 1991)

To define his music, one can borrow Kenneth White’s saying :

« Concrete or abstract ?
I like abstraction where a memory of substance remains, concrete refined on the frontiers of emptiness. »
[free translation]


-


NB : for a complete bio & diverses web links
have a look here : Archives radiophoniques…
(below, in my bandcamp discography)

credits

released June 6, 2001

tags

license

all rights reserved

about

Lionel Marchetti France

Lionel Marchetti (1967) : compositeur français de musique concrète, acousmatique & improvisateur expérimental avec instruments électroniques divers

...ses compositions musicales sont considérées comme
un véritable cinéma pour l'oreille…

"Concret ou abstrait ? J'aime l'abstrait où subsiste un souvenir de substance, le concret qui s'affine aux frontières du vide." (K.White)
... more

contact / help

Contact Lionel Marchetti

Streaming and
Download help